Un extrait de souffle jaune

lǒubào : étreindre     wàiyù : maîtresse      qīn'ài : chéri       xìngjiāo : faire l'amour

—    À présent, déclara la Coréenne, nous arrivons au livre proprement dit. Nous passerons sur ce qui ne t’intéresse pas, il te suffit de me le demander. Le premier chapitre traite de la souveraine importance de l’acte d’amour.

—    Je suis convaincu, affirma Le Braillard, pas besoin de développer le sujet.

    Très bien. Juste pour mieux comprendre la suite, permets-moi tout de même de te rappeler que dans « l’union des nuages et de la pluie », l’homme ne doit laisser jaillir son huile de rein que si la qualité de son yang a atteint sa plus grande vertu. À cet effet, il lui incombe de donner du plaisir à la femme, qui en retire une vitalité accrue. Elle exprime alors son yin dont il s’empare pour renforcer son yang. Ainsi, il s’assure santé, longévité, et une descendance mâle.

    Je n’ai pas l’intention d’avoir des enfants avec toi, ironisa-t-il.

Elle non plus ne le souhaitait pas, mais elle ne répondit pas directement à son commentaire.

    Sache tout de même que la Fille de Candeur indique qu’en te livrant une fois à l’acte d’amour sans émettre de semence, ton essence vitale sera vigoureuse ; accomplis-le deux fois, ton ouïe deviendra fine et ta vue perçante ; trois fois, et toutes tes maladies disparaîtront ; quatre fois, ton âme se sentira en paix ; cinq fois, la circulation de ton sang sera améliorée ; six fois, tes reins se feront robustes ; sept fois, tes fesses et tes cuisses gagneront en puissance ; huit fois, ton corps se fera luisant ; neuf fois, tu atteindras la longévité ; dix fois, tu seras comme immortel. D’ailleurs, on rapporte que l’Empereur Jaune eut commerce avec mille deux cents amantes en respectant ces préceptes, et parvint de ce fait à l’immortalité. 

    Grand bien lui fasse.

    Bien. Le deuxième chapitre parle des neuf postures.

    Vraiment ? ça me semble beaucoup plus intéressant.

Il avait pris un air qu’il estimait dégagé.

—  Selon la Fille de Candeur, la première s’appelle le « Dragon Changeant ».

lǎopó : femme          qiè : concubine         àiqíng : amour          shīgē : poésie

Tenté ?

 

 

vos messages à spiralesc@yahoo.fr

Escargot droit

 

escargot gauche

Lire pour le plaisir